24 jours, La vérité sur l'affaire Ilan Halimi nous montre le travail des négociations sur un enlèvement : les détails d'un fait divers sordide et complètement hallucinant sur fond d'anti-sémitisme et sans parti-pris (ou presque...). Un vrai focus sur le travail de la police et la souffrance d'une famille dans un montage assez percutant. Finalement c'est un film sur la folie humaine, une folie parfois insoutenable. Cependant je mettrais une nuance mineure dans mon positivisme : la supposée honte d'un musulman à la fin du film... Les corses se doivent-ils avoir honte d'être insulaire à chaque exaction d'un abruti de nationaliste ? L'Italie entière a-t-elle eu honte de sa nationalité à cause du coup de boule de Materazzi sur Zizou ? Drôle de message final : un détail ?