Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La ville fantôme
Détails du film sur InCiné

David KOEPP
(6-7)

C'est l'histoire d'un type qui meurt. Et d'un autre qui a des problèmes de relations humaines et de transit intestinal. Ils meurent et vont devoir s'adapter... chacun à sa façon. Et puis il y a des fantômes qui font éternuer et un ectoplasme ni tout a fait mort ni tout à fait invisible qui devient le seul lien entre vivants et morts. Malgré tout ça reste une comédie aussi légère que banale à tout point de vue, scénaristique et mise en scène, dont le pitch ne fait que servir un semblant de bonne morale, un espèce de parcours initiatique hyper classique (l'égoiste qui va devenir, forcément, humaniste), trop pour être original, et de l'humour fantômatique qui ne changera rien à rien ; ni personne d'ailleurs. Pas assez inventif ni assez méchant ("comme quand on va voir sa grand-mère", en parlant de l'odeur vomitive d'une momie, le racisme) pour emporter une adhésion minimum, bavard et couplé d'une love story attendue et entendue. Pour un si grand scénariste...

 

La critique des internautes