Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les tortues ninjas

Steve BARRON
(10-11)

Nombre d'anglophiles pourrait voir le titre original comme un avertissement : Teenage Mutant Ninja Turtle ; ses tortues ninjas mutantes et adolescentes ne sont-elles pas avant tout adolescentes ? Techniquement, si le concept a vieilli, on est loin du Muppet show, les visages de nos héros sont assez expressifs, se qui rend les personnages plus crédibles. Barron s'avère être un réalisateur plutôt expressif mais a encore du chemin à faire jusqu'à la grandeur de son art. Le scénario a de quoi surprendre son monde : un New York très Oliver Twist où des enfants sont employés pour voler, des enfants fumeurs de cigares et orduriers dans leur langage ! Pour un supposé film pour enfants... En fait le ton y est léger, l'humour parfois drôle en tout les cas il ne verse jamais dans le grostesque, le surjoué, comme le fera l'opus 2. L'histoire reste très, très approximative et aurait méritée un vrai développement de 30 mn supplémentaires ; ainsi les tortues aurait encore gagné en crédibilité, la distinction entre elles restant superficielle. Le film effleure nombre de possibilités, même lors des combats, au demeurant sympathiques, qui aurait dû être plus impressionnants encore. En fait il manque à ce film la noirceur de la fin des 90's...