Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Texas chainsaw 3D
Détails du film sur InCiné

John LUESSENHOP
(3)

Le commencement était bien le début de la fin... Car ça commence comme une fausse suite directe (de l'original ou du reboot), mais de façon complètement illogique par rapport à la continuité des évènements (où alors il faut oublier les numéros 2, 3 et 4... et seulement se dire qu'il s'agit d'une séquelle du reboot !). Mais voilà : nous allons assister à une suite bas de gamme, un film d'horreur avec jeunes adultes mâles destinés à être massacrés et de jeunes femelles à apporter leur tour de poitrine au scénario. Le pitch quelque peu bâteau aurait pourtant pu déboucher sur quelque chose d'un peu moins attendu et sage que le final (on ne se plaindra qu'à moitié : cette partie est la seule à être presque qualitative dans le film) mais le scénariste n'en a que faire : l'hommage est artificiel (le van, le tatoo...) et le fameux piment du film aurait dû être traité à la manière d'un twist afin d'élever le final vers l'amoralité. On pourra évoquer une trahison de l'esprit de la saga -mais après 6 épisodes ce ne sera que le 4ème à se faire- soit à une façon de revisiter le mythe en le rabaissant. Toute la saveur des origines est abandonnée au profit d'une chasse horrifique déjà observée au cinéma des centaines et des centaines de fois, un passage de relai finalement idiot, en tous les cas qui ne tient pas debout après tant de nullités. Leatherface est un vieux psychokiller sans intéret et le travail de sabotage abouti à une série B lorgnant vers le Z dvdphile, minable au possible dans sa paresse à faire bouger son scénario et ses personnages, débouchant finalement sur une sous-oeuvre où même le gore n'a plus le moindre attrait. C'est pâteux et jamais n'est exploité l'idée de départ où la solitude de l'héroïne. Attérant de fadeur.

 

La critique des internautes
 


NOTE : -

-