Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Souvenirs de Marnie

Hiromasa YONEBAYASHI
(17-18)

Des personnages trempés comme on n'en voit seulement dans l'animation japonaise (importance des seconds rôles), des décors de rêves, tellement évocateurs à mon sens : les paysages campagnards, le manoir absolument sublime et la moindre maison typique qui déclenche chez moi une sensation de rêve éveillé. Une musique qui vous tire les larmes, parfois déchirante et qui porte particulièrement bien le sujet. Et l'histoire ! Elle possède une dimension onirique et touchante, totalement mystérieuse et finalement profondément sensée : Marnie n'est-elle après tout que le songe d'une petite fille solitaire puisque personne ne semble la voir... où seulement à travers la découverte de son journal intime. La magie du studio Ghibli opère une nouvelle fois : et c'est même l'un des plus beaux films qui en soit sorti. Car au-delà du mystère il y a une analyse psychologique précise et fouillée : Marnie complète Anna en tout point (elle a des parents, possède un manoir...etc), elle est le rêve d'Anna et la fin nous fera comprendre de la plus intelligente des façons le pourquoi du comment de cette boucle ; boucle de vie. C'est une oeuvre à fleur de peau, une histoire croisée décrivant avec beaucoup de pudeur, de justesse et de sensibilité, à la fois un trauma enfantin et la résurgence nécessaire du passé pour se construire ; une mise en image extraordinairement réussie d'une maxime qui me tient à coeur : "Connaître d'où l'on vient afin de savoir où l'on va". Poétique, délectable, personnellement j'ai eu tout le mal du monde à laisser partir ces personnages, à abandonner cet univers...

 

La critique des internautes
 




NOTE : -/20

-