Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Sans un bruit
John KRASINSKI
Budget = 17 M$
BOX OFFICE France = 1 006 / 47 091 - 233 000 - (647 000) entrées
BOX OFFICE USA = 50,2 / 188,0 M$
BOX OFFICE Monde = (335,6) M$
 

On est peut-être passé à côté d'un petit chef d'oeuvre du genre...
C'est avant toute chose une espèce de film concept intriguant, fascinant même, et dans sa forme et sur le fond : l'histoire débute sur une Terre ravagée, dépeuplée, et dont une menace pèse lourd sur les survivants ; quelque chose tue tout ce qui fait du bruit. Qui ? Pourquoi ?? C'est sans doute là que réside le 1er défaut du film : la réponse à la première question arrive bien trop tôt, même si tout n'est pas dit. Ce questionnement aurait permis à l'oeuvre de monter en tension et de perdre les spectateurs dans leurs considérations. Autre problème majeur : J. Krasinski-réalisateur, également acteur dans le film, et qui n'a pas une grande expérience de ce métier, surtout du genre. Et la réalisation manque parfois de subtilité : la première scène dramatique est fortement amoindrie par le plan de la main sur les piles ; de même le plan sur le clou tue tout le suspens d'une scène à venir, et le filmage dans le silo est douteux (il n'y a qu'une entrée, comment peuvent-ils se faire surprendre...). Et il y a bien quelques questions qui restent en plan : Pourquoi la mère ne s'inquiète-t-elle pas de l'absence de sa fille ? Comment la créature entre-t-elle dans la cave (une seule ouverture, précautioneusement refermée, sachant que la bête ne pouvait déjà y être avant, vu que les personnages ont fait du bruit sans conséquences aucune) ?
C'est pourtant, malgré ces défauts succincts, un vrai film de monstres parfaitement efficace avec de grands moments de frousse : en exemple, la scène de la baignoire est parfaitement construite et donne lieu à une longue séquence particulièrement tendue ; mais le concept génial n'est pas exploité à fond, ou plutôt manque de rigueur. Pourtant, question profondeur, les auteurs ont eu le génie à la fois de se concentrer sur une famille, symbole fort d'une planète agonisante qui cherche à se reconstruire malgré tout, mais tout autant de mettre dans le film un personnage dont la surdité mettra en abîme la menace qui les guette tous. De plus le design des créatures est extraordinaire, les acteurs sont tous excellents, la fin est absolument parfaite, la musique totalement adéquate et complètement sanguine, et, enfin, l'absence de certaines explications est pour le moins salvatrice, laissant notre imaginaire divaguer, se projeter, se transporter complètement dans ce monde que l'on ne découvre que parcellairement. Frustrant.

NOTE : 15-16 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-