Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Ponyo sur la falaise

Hayao MIYAZAKI
(15-16)

Au premier abord on découvre des dessins simplifiés, une animation douce et des couleurs parfois rebutantes... pourtant le génie de Miyazaki frappe encore une fois et on fini par oublier les images -mieux, on fini par les trouver merveilleuses- et on se surprend à être captivé par le scénario, par l'histoire ; une belle leçon pour les faiseurs de cartoons en 3D Dolby Digital Surround à 175 M$... L'animisme dans la nature, phénomène propre à la culture japonaise, est ici magnifié par un fond écolo, une métaphore des rapports qu'entretiennent l'homme et la nature. L'imagination du maitre est une fois de plus débridée et on croule sous une trombe d'idées ravissantes ou ingénieuses qui composent un véritable émerveillemment visuel. Les dessins sont emplis d'innocence, le scénario emprunt de légendes à la fois exitantes et effrayantes et la magie de Miyazaki fonctionne ; la musique est littérallement envoûtante, pas loin de devenir classique, le rythme haletant et le personnage de Ponyo est vraiment fascinant et profondément touchant. Nouvelle perle pour un moment absolument magique et sublimement atypique. Dommage que la fin soit si flou car trop expéditive...