Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Perdita Durango

Alex DE LA IGLESIA
(13-14)

Du cinéma extrême : ultra violent, irrévérencieux, provocateur, amoral, chocant,, monstrueux. Brian Gifford remet le couvert après « Sailor et Lula » et De La Iglesia s’atèle à l’œuvre de façon moins subtil que Lynch mais plus trash, les personnages ne sont plus vraiment humains car il n’y a plus de place pour la romance et l’amour. On reste fasciné par ce mal à l’état pur mais, ici, le « trop », tue un peu le film. En tout les cas on retrouve l’univers de l’auteur, matiné de Santeria et de Mexique. Un film jusqu’au-boutiste.