Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La neuvième porte

Roman POLANSKI
(12)

Les films de Polanski jouent sur l’atmosphère… ici un peu moins habillement : aurait-il perdu de son savoir faire pour user de ces vieilles cordes, de son malaise pour ne pas dessiner de plus étranges personnages, situations ou décors ? Alors qu’a-t-il à dire ? Peu de choses, il rit un peu, se balade, se moque d’un genre pour le magnifier, nous manipule avec la caméra (moins qu’avant ?). On tourne en rond, attendant une surprise qui ne vient que dans notre imagination. Bravo à la photo de Khondji, elle sent le vieux livre (granuleuse) et le renfermé couleurs passées), et à Depp, un peu jeune pour le rôle, même s’il semble attendre lui aussi quelque chose de ce foutu scénario. Et dire que dès que le film avance dans le plus subtil (la nuit, l’ange, la scène d’amour) il devient génial.