Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La malédiction Winchester
Budget = 3,5 M$
BOX OFFICE France = - / ? entrées
BOX OFFICE USA = 9,3 / 25,1 M$
BOX OFFICE Monde = (38,7) M$
 

Le film se concentre sur une maison labyrinthique -authentique- absolument incroyable et définitivement fascinante, propriété qui représente à merveille la folie de sa propriétaire : l'héritière de l'empire Winchester. Une maison de cinéma dont on peine à croire qu'elle puisse exister, un air de folie ambiante, des apparitions fantômatiques autour d'un concept architectural audacieux concernant leurs présences. Pourtant ce lieu hors du commun ne me semble encore pas assez mis en avant dans le film, on ne ressent pas son étouffante existence, son inquiétant charisme issu de son envoûtante et atypique architecture. Côté sujet, l'angle de mise est le suivant : le questionnement (mais la réponse est claire) entre la folie ou le paranormal, la mise en parallèle entre l'évidence d'une vie après la mort et une réflexion scientifique venant d'un héros, médecin de son état, traumatisé par un décès. Si le scénario trouve parfois un second souffle, temporaire, il ne se démarque guère de la production actuelle, n'approfondit pas son pourtant très pertinent sujet pas plus que son alléchant point de vue.
Beau à regarder, on est loin des classiques du genre, de ceux qui vous oppressent, vous perturbent... vous hantent ; le film manque de personnalité et il est même un peu trop sagement réalisé si l'on considère à la fois son sujet et ses possibilités visuelles. Ce n'est au final qu'un nouveau train fantôme cinématographique, sans grande originalité, à base de rencontres nocturnes multiples et d'étrangeté diverses, de drôles d'idées (la connexion à la maison, à la mort, via la Winchester) et de révélations.
Un film anti-NRA caché derrière une certaine maladresse ? Simple, voir simpliste : alors peut-être...

NOTE : 6-7 / 20

La critique des internautes
 

 


NOTE : -/20

-