Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

1984

Michael RADFORD
(15-16)

D’une complexité prodigieuse, ce film n’en reste pas moins d’une intelligence rare. En retranscrivant l’anticipation de ce qu’allait être le monde nazi dans le futur, avec tout les thèmes philosophiques issus de l’analyse politique des sociétés, la peur, la maitrise du passé, la guerre, le pouvoir de l’image, la propagande, l’obéissance et la description froide de l’amour, les scénaristes ont réussi à transmettre le message du livre originel. Une œuvre à revoir à volonté. Plastiquement beau et cru (des images rappellent « Allemagne année zéro »), réalisé de façon implacable et subtile, très, très bien joué et très bien photographié… la perplexité à la vue de cette ultime œuvre de SF analytique est incontestable : on ne peut qu’être impressionné.