Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

La ligne verte

Frank DARABONT
(13-14)

Un film de prison vraiment captivant, presque intimiste, original sur le fond et qui évoque plusieurs thèmes pour finallement basculer raisonnablement dans le fantastique. L’histoire d’une petite prison US des années 20 effleurée par l’arrivée d’un géant noir sans passé aux pouvoirs étranges, un film drôle, fort, triste et dur, pas vraiment engagé, bien écrit, bien rythmé –une bonne histoire, solide. Après l’épaisseur ( ?) du mystère, les structures restent d’un emploi courant, tout n’est pas exempt de défauts mais 3 heures de pareil intensité dramatique jusqu’au final beau et ambigu (qui est John ? Le vieillard condamné à la… vie ; plutôt pessimiste comme vision de l’humanité ?) ça force le respect… surtout que Darabont n’en est pas à son 1er coup d’essai (de bon film, de film de prison et d’adaptation de King).