Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Hollow man 2

Claudio FAEH
(4)

Les bons cops contre le bad homme invisible... et Verhoeven de produire cette suite ingrâte. Parce que les dialogues sont un peu bateaux, parce que les situations sont un peu faciles et que l'ont a toujours une longueur d'avance sur elles, parce que les personnages sont fades de chez fade, parce que les techniciens réutilisent les progrès infographiques déjà existant sans ne jamais innover (ça reste joliment fait...), parce que le scénario est cousu de fil blanc et qu'il n'apporte que l'ennui. L'homme invisible est devenu un vulgaire tueur, une espèce de monstre fadasse, sans psychologie, un monstre créé par l'armée (une métaphore sur le métier de soldat ?) et qui fini par lui échapper. Un mauvais B-movie...