Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Highlander 3

Andy MORAHAN
(4)

Les allées-venues dans le passé, sensés être explicatives, sont bien vite, à la fois, artificiels, boucheurs de trous et rendent la structure chaotique. Le reste est tellement grossier et commun que ce truc devient vite irregardable. Le réalisateur se démène pour rien, le navire coule dans un joli feu d’artifice. Quelques minutes, des acteurs peu convaincant et peu convaincus et tout sombre. La musique est fort agréable.