Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Hamlet

Kenneth BRANAGH
(10-11)

Entre le modernisme de Lurhmann et le classicisme d’Olivier, Branagh offre de riches choix, aussi riches que contestables quant à soulever le plaisir du spectateur face à ses vieux mais beaux textes théatraux. Branagh foudroie son rôle, les autres n’apportent que peu. Il y a de l’élégance, un montage troublé, un humour bien restitué, Kate Winslet, une musique un peu fade. Bref un bilan mitigé.