Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Le Grinch
Yarrow CHENEY - Scott MOSIER
Budget = 75 M$
BOX OFFICE France = 2 981 / 147 496 - 581 000 - (2 363 000) entrées
BOX OFFICE USA = 67,6 / (270,5) M$
BOX OFFICE Monde = (508,8) M$
 

Si le but était de tenir tête à la version (du Dr Seuss) de J. Carey...
Car cette mouture est passablement épurée et complètement désincarnée, saupoudrée de gags hyper prévisibles dans un cartoon de série qui sacrifie tout à un gigantisme visuel sans borne ni âme, censé -j'imagine- palier au manque de fond. Le parfum anti-consumériste du film d'Howard, magnifique interprétation moderniste du livre- est ici lourdement éventé et uniquement concentré sur le fin. C'est une adaptation beaucoup trop sage. Tout pour les yeux, rien pour le coeur, la réalisation frénétique à l'avenant.
La méchanceté du Grinch, originalité du récit, ne dure pas longtemps, pas plus que notre plaisir, on sent que les scénaristes le caresse dans le sens du poil afin de ne pas trop froisser le jeune spectateur. De plus cette ville illusoire au bonheur absolu, indécemment heureuse est tristement consensuelle dans sa conception de la félicité. Agrémenté de personnages passe-partout, d'un de ces village rêvés, de ceux, minuscules, qui se vendent lors des fêtes de fin d'année, le film restera assez chiche dans l'esprit (de Noël). Reste le gimmick de la chèvre et quelques joyeusetés visuelles bien trouvées. Mais rares.
Ma mission : revoir Le Grinch de R. Howard.

NOTE : 8-9 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-