Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Génération perdue

Joel SCHUMACHER
(15-16)

Les Goonies chez les vampires… version hard et délurée. Et un des meilleurs film de vampires que j’ai vu : un habile mélange d’humour (il fait mouche à tous les coups) et d’horreur (atténué mais vivace). Une force intense se dégage des personnages (interprétés avec justesse) et des plans léchés et photographiés, certainement pour le plaisir de nos yeux, mais également pour celui du cœur. Le scénario est plutôt brillant et mis à part quelques stéréotypes sortis tout droit des films « jeunes », un final un peu en désaccord avec le fond de l’histoire, le thème est relevé élégamment et remanié de façon virtuose, crédible et énergique. Le réalisateur donne déjà les preuves de ses grandes capacités et de son goût pour les gens « à part ». Un film humain sans naïveté (Cf. la love story en fond), drôle et sanglant, artistiquement déroutant. Une réussite sans prétention mais qui se hisse très haut.