Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les frissons de l'angoisse

Dario ARGENTO
(15-16)

Du grand Argento… Une réalisation surpuissante, grâcieuse et évocatrice, tellement que l’on se surprend à frémir au moindre mouvement, changement d’angle. Un giallio qui fonctionne en roue libre : bien écrit, drôle parfois, souvent dure et sadique, diaboliquement bien agencé, jouant très bien la carte du suspense. Dommage que le classicisme l’emporte sur la surprise et l’originalité (je tue il). Des images chocs, étranges, soignées, violentes et belles, une musique extraordinaire quoiqu’un peu répétitive dans son rythme.