Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Faux-semblant

David CRONENBERG
(15-16)

Voici la description la plus parfaite du film d’atmosphère : il ne se passe rien devant nos yeux, mais entre les personnages les rapports sont tendus, imprécis, irréels et imperceptibles et notre imagination fait le reste. Spirituel. Et ça, seul un réalisateur tel que Cronenberg aurait pu le faire passer. Il est vrai que le film se traine un peu en longueur (c’est l’aspect clinique du réalisateur, une vraie opération chirurgicale de l’âme) mais comment ne pas être fasciné par ces rapports étranges, ces liens spirituels qui existent entre les jumeaux (et c’est à ce niveau que le film est fantastique). Mais n’en oublions pas la prestation fabuleuse de Jeremy Irons au sommet de son art, ni la qualité imperceptible des effets visuels. Pesant mais prenant, un film à voir.