Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Fantômes contre fantômes

Peter JACKSON
(13-14)

Dieu qu’il est agréable de voir un bon film d’ectoplasme… Dépoussiéré vers la comédie et par un scénario radicalement différent du genre, léger, drôle ; même si Jackson en fait un peu trop et n’échappe pas à de vilaines lourdeurs (celles de ses débuts). Techniquement très beau et réussi, cette même technique s’efface grâce au talent de ce fou de réalisateur et de sa scénariste: alternance de l’humour, de la sincérité, de la peur (la Mort… merveilleuse). De ses trois pôles, le premier est certainement le moins réussi (d’où l’insuccès du film ?), le moins digeste, ce qui fait que le mélange tient pas toujours la route. Joliment morbide, fascinant comme un polar d’outre-tombe, comme un bon cru du genre ; inégale mais savoureux, définitivement original et ambitieux. Un peu moins ici, un peu plus là et… Oh, tant pis !