Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Evolution

Ivan REITMAN
(6-7)

Une demi heure de présentation lente au ton hyper light... On est où ici ? A Hollywood ? Alors : ça booste quand ? Bon : ça démarre enfin, on fini par se pisser dessus de rire, on en prend plein les mirettes (mais les monstres sont trop flashies et farfelus), ça tape sous la ceinture... faut pas chercher plus loin, c’est rigolo (un peu), bête et ennuyeux. Du Reitman quoi ! Le pire étant ce scénario, genre Blob revisité façon graveleux mais sans génie : structure bancale et rafistolée (le type qui sans va sans raison et, oh miracle, il trouve le pot aux roses...). Trop GROS.