Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les dents de la mer 4

Joseph SARGENT
(10-11)

Plus de surprise au 4ème, au milieu des copies italiennes et américaines – pourtant celui-ci a la saveur des séries B façons « il y a 10 ans » ; photo délavée, acteurs à peu près bons, on traite longuement de la mort, y-a du gore, du choc. Bien sur il est dur de croire à ce requin mangeur d’homme et sélectif, à l’instinct générationnel et aux notions de voyageur hors du commun. On croit plus aisément en l’instinct de la mère, humaine. On s’attend à un vulgaire film d’horreur aux scénes chronomètrées…. Mais le film est plus cérébral, humain, l’horreur reste en toile de fond, ce qui rend les séquences d’épouvante plutôt réussies ( !). Des regrets : la réalisation sans doute (filmer un requin, déjà un peu statique, au ralenti…) nullissime, quelques mièvrerie, conneries (le final à chier) ; un ensemble agréable mais faiblard par rapport à l’original.