Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Dracula

Francis COPPOLA
(15-16)

Développement du mythe en rapport à Murnau et Fisher (moins…) par un Coppola vibrant, sensible, intelligent comme à ses débuts. Réalisation moderne alliée à un propos gothique et classique, plus psychologique qu’horrifique –emphase de l’amour, de la mort, de la pénombre-, grâce à une technique d’FX simple, une musique discrète , une reconstitution fidèle de l’œuvre, Coppola a su toucher notre subconscient. Les dialogues semblent presque faibles par rapport à la touche du maitre, onirique, emportée, hollywoodienne dans sa meilleure définition. Un conte horrifique pour les enfants que l’on a été.