Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Case départ

Lionel STEKETEE - Fabrice EBOUE - Thomas N'GIJOL
(12)

Petite aventure dans le monde du racisme ordinaire et de l'intégration. Alors non : ce film n'est pas une perle rare, son scénario est didactique et ne vous surprendra jamais dans les grandes lignes de sa trame, s'en tenant à son pitch, restant très simple et simple prétexte à un scénario hilarant, vite expédié (la scène des galères est simplement parasitaire) puisque concentré sur les gags ; le point fort du film. Le schéma est donc plus que limpide mais l'intéret est tout ailleurs : quand les "Visiteurs" ne faisaient que visiter sans pouvoir faire rire, les scénaristes de Case départ visitent, font réfléchir leurs personnages et font rire les spectateurs. Ce film est hilarant et vivifiant, ampli de bons mots à foison, jouant à fond la carte de la caricature profonde, sans doute un peu poussée dans ses extrêmes, mais atteignant son but premier comme peu de films français savent encore le faire : faire rire intelligemment sans ne jamais perdre de sa superbe. Alors on pardonnera aisément la limpidité et la légèreté d'un scénario formaté pour passer à la télé à heure de grande écoute puisque la qualité est tout ailleurs. La réalisation est soignée, sans être prodigieuse non plus, les acteurs sont comme des poissons dans l'eau, c'est un peu chiche visuellement. Reste un message fort : montrer aux jeunes d'aujourd'hui que malgré leurs galères ils sont plutôt bien lotis dans le monde moderne ; un message qui dit en substance que ne pas oublier son passé (devoir de mémoire) fait également partie de l'intégration.