Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Le Casanova de fellini

Federico FELLINI
(15-16)

Voici une analyse de la bourgeoisie d’époque et de ces fastes à vomir (un Satyricon soft). Une fantaisie immense (et longue) toute en folie, délires écrasants, imagination en roue libre, grandiosité absurde. Un film où la mer est de plastique et les décors (la vie) en toc, le sexe est trop expressif, l’histoire chaotique, répétitive, un film remplit de laideur (les personnages…) descriptif, donc, et réussi. Que dire d’une des plus rocambolesques œuvres du maitre : voyez ! Laissez l’irraisonnable, la musique, les sons, les couleurs, l’élégance emplir votre esprit. Fort et indescriptible. Innénarrable. Un drôle de parcours initiatique pour un Casanova revendiquant son intellect au milieu des crétins décadents auxquels il appartient. Un rêve… un peu.