Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Britannia hospital

Lindsay ANDERSON
(17-18)

Film ultra gauchiste tentant, au final, de réconcilier bourgeois et manifestant en leur explicant que s’ils se battent c’est parce qu’ils sont tous trop cons. Puisé dans le registre de Frankenstein la partie fantastique de ce scénario un peu duale est assez relevée, surtout lors de l’unique scène gore, à l’image d’un « Re animator ». Anderson pratique aussi bien l’exagération gratinée que l’humour décalé et farfelu pour critiquer à tout va la société décadante du tatchérisme. Beaucoup plus violent et expressif qu’un Frears, l’auteur n’hésite pas à en faire trop pour rendre ridicule le moindre détail… Osé et très aggressif, totalement maitrisé à tous les niveaux, on ne peut qu’adhérer aux propos burlesques du créateur de « If ». Jouissif !