Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Bloodshot
David S. F. WILSON
Budget = 45 M$
BOX OFFICE France = - entrées
BOX OFFICE USA = 9,2 / (10,0) M$
BOX OFFICE Monde = (28,4) M$
 

Universal soldier.
Un militaire en mission perd la vie : mais les apparences sont parfois trompeuses. Dans quelles mesures ?
Derrière la caméra on retrouve (un spécialiste des cinématiques) une multiangularité épileptique, des filtres à gogo, de l'action passant par dessus tout et un Vin Diesel qui se borne à faire du... Vin Diesel : on se croirait très clairement dans un video game.
Mais il s'agit d'une adaptation de comics faite pour séduire un large public ado. Alors je me demande si nos adolescents sont incapables de voir à quel point, ici, les sentiments sont chiqués, que derrière sa pseudo originalité fantaisiste nous n'avons qu'un film sans grande personnalité, aux personnages esquissés, aux effets un peu faciles, au scénario grossièrement asséné, très léger sur le fond, ne s'embarrassant pas de détails et laissant quelques trous béants dans sa structure explicative ; c'est une oeuvre qui sacrifie au tout numérique le peu d'émotions qu'on lui prête. Dommage.
Même si on connaît le pitch il aurait été louable pour le suspens de laisser planer des doutes sur les divers niveaux de l'intrigue : par exemple sur le degré de réalité (à la façon de Westworld) -ce degré est clair ici, et il l'est longtemps avant la fin-, sur le passé du héros (façon La mémoire dans la peau) ou sur la libération de son carcan et de ses maîtres (façon... Westworld).
Un actioner de série B qui surfe sur la vague des super-héros, Bloodshot n'étant qu'un Captain America sans profondeur. Il demeure le plaisir d'un film de SF décérébré qui s'éclate comme il peut visuellement (du grand portnawak) et fait joujou avec un scénario aux possibilités multiples qui aurait pu / du être beaucoup plus subtile, plus sage et humanisé. Juste pour le fun.

NOTE : 8-9 / 20

La critique des internautes
 

 

NOTE : - / 20

-