Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les aventures de homme invisible

John CARPENTER
(15-16)

J. Carpenter a une fois de plus réussi à transformer un film fantastique en fable, en métaphore sociale acide. Il exprime le désir d’être reconnu, non pas bêtement à un niveau social (le yuppie sans moralité, absurde) mais à un niveau humain (la détresse de l’homme invisible). Un scénario génialement innovateur et rafraichissant qui a la qualité rare de ne pas trop se découvrir avant l’heure. Bien sûr Carpenter n’est pas forcement l’homme idéal pour faire transpirer des émotions mais reconnaissons la qualité des FX , nouveau, beaux et utilisés à bon escient, la musique vivace, les acteurs et le final intransigeant qui permettent à son œuvre d’émerveiller le spectateur.