Editorial
Filmographies
Le coin fantastique
Mail
Liens

 

Les âmes vagabondes
Détails du film sur InCiné

Andrew NICCOL
(5)

"V"... le retour. L'intro en voix off sent la restriction budgétaire et l'empressement à lancer l'intrigue l'absence de scénariste. A propos de voix off : celle de l'actrice principale aurait mérité un tout autre traitement (une caméra suggestive lorsqu'elle intervient ?), plus crédible ; on aura l'impression tout le long du film d'entendre une folle qui se cause à elle-même. Il n'y a d'ailleurs pas grand chose à sauver dans ce film qui ne tient pas debout : ni les flash-backs explicatifs absurdes quand à expliquer ce qu'il en retourne, pas plus que cette E.T. qui raconte la vie de son hôte comme une conteuse de bibliothèque. C'est un film glacial, à la psychologie de surface, usant d'un scénario que l'on devinera aisément de minute en minute. C'est pénible à écouter et l'histoire est minimaliste, trop centrée sur ses personnages principaux et leur petite histoire banale (oui : qu'est-ce qu'un ridicule petit groupe de rebelles a de si dangereux ???) : une oeuvre centrée sur l'humain, certe, donc avec pas ou peu d'effets, d'explosions, de cascades ou de vaisseaux spaciaux, et pourtant une oeuvre totalement à côté de la plaque : le principe même est couillon, en tous les cas très mal amené, et le film est absolument interminable. Et puis on retrouve plus les tics de S. Meyer qu'une véritable signature littéraire : les 2 peuples, la dualité amoureuse, une guerre. Ce n'est cependant pas une mauvaise réalisation, mais il n'y a vraiment pas grand chose à sauver : le premier véritable faux pas pour ce grand réalisateur... un si joli titre pourtant.


La critique des internautes
 

 

NOTE : -/20

-